L’année 2016 a été un très bon cru pour l’immobilier, une année exceptionnelle marquée par la hausse des ventes boostés par des taux d’emprunt historiquement bas mais aussi par un retour de la confiance et un bon équilibre entre les vendeurs et les acquéreurs ! Une reprise « attendue » qui rattrape les trois dernières années et qui ouvre ainsi un nouveau cycle positif pour le marché immobilier. Plusieurs conditions ont favorisé l’accession à la propriété : les prêts immobiliers attractif car très bras, une augmentation des projets immobiliers, des prix stables dans les grandes villes, l’élargissement du prêt à taux zéro et le succès du dispositif de défiscalisation Pinel (investissement locatif dans le neuf).

Hausse des volumes de vente immobilières

Selon le bilan des Notaires de France, les ventes ont augmenté de 11% en moyenne en 2016 avec 900 000 transactions immobilières en France. Un chiffre record qui marque bien la reprise du marché immobilier français. En Île-de-France, elles augmentent de 15% sur la période octobre 2015 – octobre 2016. Aujourd’hui, 63% des français sont propriétaires.

volume-de-ventes-notaires


Les taux de crédit immobiliers attractifs 

Les taux d’intérêt moyens ont connu une baisse ininterrompue depuis automne 2015 pour atteindre un niveau plancher de 1,31% en novembre 2016, selon l’observatoire Crédit Logement/CSA : 1,15% sur 15 ans, 1,37% sur 20 ans et 1,63% sur 25 ans. Les banques ont également progressivement allongé la durée des crédits. Cette baisse ont permis également la renégociation des crédits, cela concerne 54% des crédits en octobre. De nombreux ménages ont pu accédé à la propriété grâce à un contexte de financement très favorable en 2016. L’élargissement du Prêt à Taux Zéro (PTZ) a favorisé l’acquisition d’un logement neuf, mais aussi d’un logement ancien à rénover – à condition d’y consacrer 25% du coût total de coût de travaux. Le nombre de PTZ accordés a augmenté de 75% par rapport à 2015. En 2017, les projections sont à la hausse des taux d’intérêt avec une prévision de 0,5 points soit 1,75% à fin 2017, selon le professeur Michel Mouillart.

taux-de-credit-immobiliers

Des prix immobiliers sur une pente ascendante

Les prix immobiliers ont également grimpé : +1,4% pour les appartements anciens sur un an avec un prix moyen à 177 000 euros, +2,7% pour les maisons anciennes avec un prix moyen à 223 000 euros. C’est en Île-de-France que cette hausse est particulièrement marquée avec +2,7% pour les appartements. Le prix moyen du mètre carré atteint 5 400 euros et devrait atteindre début 2017 une hausse de 5%. À Paris, les prix dépassent les 8000 euros au mètre carré, laissant seulement 5 arrondissements en dessous de ce seuil. En janvier 2017, Les Notaires-Insee précisent que les prix pourraient bien dépasser le record historique d’août 2012 pour atteindre 8 490 euros/m2.

prix-immobilier-les-notaires


Immobilier Neuf : succès du dispositif Pinel 

C’est une belle année qui s’achève pour le neuf et la construction avec 110 000 transactions bouclées en 2016. Les ventes de logements neuf bondissent boostant ainsi la construction : 110 200 permis de construire sont accordés sur la période juin-août 2016 soit une hausse de 6,6% par rapport à 2015. Le succès du neuf s’explique notamment par les avantages du dispositif Pinel qui séduit beaucoup d’investisseurs. Selon les spécialistes, cette reprise devrait continuer en 2017 au moins jusqu’au second semestre, les avantages à l’achat du neuf étant reconduits pour 2017 : le dipositif Pinel est maintenu jusqu’à fin 2017, la TVA reste réduite sur certains programmes, l’exonération de la taxe foncière sous conditions est toujours en vigueur, le prêt à taux zéro bénéficiera encore aux primo-accédants !